Vie d'Ici et d'Ailleurs

M. N’Cho Jean, photographe : « La photographie m’a tout donné »

Côte d’Ivoire Artisanat et PME s’intéresse ce mois-ci  à la carrière de N’Cho Jean. un photographe  ivoirien de renom, très talentueux.   

mg-1951ok-1.jpg

 

« Dieu voulait que je sois photographe. Un jour, je me suis arrêté devant un studio photo, à la rue 12 à Treichville. J’ai été attiré et j’y suis entré pour voir ce qui s’y passait. J’ai tiré le rideau rouge de la salle de prise de vue et j’ai vu un monsieur en train de photographier une femme. Le photographe m’a sorti brutalement de mon admiration avec une gifle qui m’a terrassé. Tout en larme je suis rentré à la maison. Ma grand-mère, furieuse, a voulu se plaindre auprès de ce photographe, mais mon oncle l’en a dissuadé lorsqu’il a  eu la version des faits. Etant lui-même photographe, il a compris la réaction de ce dernier », raconte en guise d’anecdote, M.N’Cho Jean. Sa passion pour la photographie, il l’a conçoit comme un don de Dieu. C’est surtout grâce à son oncle qu’il a fait carrière dans le métier.« Il a tracé les sillons pour moi dans ce domaine. Photographe au ministère de la Communication, il m’a dit que c’est moi qui assurerait la relève lorsqu’il prendrait sa retraite ». confie-t-il.

Un  début de carrière prometteur

Le jeune homme débute dans le métier comme laborantin. Il s’occupe du développement, de la sèche et de la distribution des photographies. Une mission qu’il prend à cœur.  « On s’occupait des photographies du président  Félix Houphouët Boigny et de leurs distributions dans toutes les régions et les administrations  du pays. Un jour, un recrutement de photographe a été lancé par une entreprise. Sur cent postulants, seuls deux devaient être retenus. Le premier jour, cinquante candidats ont été éliminés. Lors de mon passage, je portais un gant. A  peine ai-je démarré qu’il m’a été demandé d’arrêter. Je venais ainsi de réussir la première épreuve. Nous étions restés cinq pour la seconde épreuve. Cette fois, je suis allé au bout. L’entreprise avait l’intention de retenir  un photographe pour les photos en couleur et un autre pour celles en noir et blanc. J’ai été retenu au noir et blanc. J’ai donc été retenu pour la deuxième option. », relate-il.

Le  passage à Fraternité Matin, une expérience riche

« C’est Grâce à M. Jacob Adjobi que j’ai intégré Fraternité Matin. Il connaissait mes compétences. Il m’a   fait passer un test. Par la suite, il m’a présenté M. Laurent Dona Fologo », poursuit-il. Son passage à Fraternité Matin lui a permis de rencontrer des personnalités et de beaucoup voyager. « J’ai travaillé avec le président Félix Houphouët Boigny et la première dame, Thérèse Houphouët Boigny. Grâce au président Henri Konan Bédié, j’ai fait le tour du monde. J’ai aussi travaillé avec le Général Robert Guéi. Avec le président Laurent Gbagbo, je suis allé à New York et Washington. J’ai travaillé avec le Président actuel Alassane Ouattara lorsqu’il était premier ministre. J’avoue que ce monsieur m’a beaucoup marqué. J’ai développé une photographie de lui que j’ai fait parvenir à la primature. Mais il était en voyage. Trois semaines plus tard, il a voulu me rencontrer. Ce jour là, il m’a dit ’’ apprends à dire merci à celui qui a bien fait pour toi’’ », se souvient-il.

M. N’Cho Jean a travaillé avec beaucoup d’autres hautes personnalités de ce pays.

Ses conseils pour réaliser de belles prises de vue

« Pour faire une bonne photo, il faire  prendre le temps de capter l’âme et non le corps de son sujet. Un petit sourire pour dire qu’il est en joie », conseille-t-il.

Pour lui, la photographie est un art, un métier, une vie. « On n’y vient pas parce qu’on a échoué ailleurs », estime-t-il. Il poursuit pour dire, « Il faut aimer son métier. La photographie m’a tout donné. Je n’envie personne. Grâce à ce métier, j’ai parcouru le monde, et côtoyé des célébrités.

Aujourd’hui à la retraite, M. N’Cho Jean passe beaucoup de temps dans son studio photo, bien équipé, à Cocody Vallon, non loin de l’Eglise Catholique Sainte Cécile, où il continue de pratiquer son métier et aussi à former les férues  de la photo.

le métier de photographe

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site